Skip to the main content
This website uses cookies to give you a better online experience. By using this website or closing this message, you are agreeing to our cookie policy. More information
Alberta Supports Contact Centre

Toll Free 1-877-644-9992

Alert

The COVID-19 pandemic has impacted legislation and services. Information on this website may not reflect the current situation in Alberta. Please visit alberta.ca for up-to-date information about these impacts.

Person thinking and leaning against a railing
Explorer Ressources en français
A A

Harcèlement sexuel : voici ce que vous devez savoir

À noter : Certains liens peuvent mener à des pages offertes en anglais seulement.

Le harcèlement sexuel est illégal. Mais de quoi s’agit-il et que pouvez-vous y faire?

English

La plupart du temps, nous nous réjouissons d’un sourire amical ou d’une blague partagée. Ils sont anodins et font partie de notre quotidien au travail. Cependant, ils sont inacceptables s’ils deviennent sexuels, importuns et déstabilisants. À ce stade, ils ne sont plus anodins. Ils sont harcelants. 

Sachez de quoi il s’agit

Le harcèlement sexuel est un comportement indésirable ou importun qui est de nature sexuelle et qui vous touche négativement. Il s’agit souvent d’un abus de pouvoir d’une personne envers une autre. Ce n’est pas quelque chose que vous « devez tout simplement supporter ». Ce n’est pas quelque chose qu’il vous faut accepter pour conserver votre emploi ou avoir de bonnes notes à l’école. Le harcèlement sexuel est illégal.

Qui fait le harcèlement? Il peut s’agir de collègues ou de clients. Il peut s’agir d’employeurs ou de superviseurs. Dans les écoles, il peut s’agir d’enseignants, d’administrateurs ou d’élèves. Ils sont souvent en position d’autorité.

Sachez qui cela touche

Les femmes, les hommes et les personnes transgenres peuvent tous être victimes de harcèlement sexuel. La plupart des victimes sont des femmes. Même si une seule personne est victime de harcèlement sexuel, tous, à l’école ou au travail, s’en trouvent affectés.

Sachez le reconnaître

Quand un comportement en milieu de travail est-il inapproprié? Quand devient-il du harcèlement sexuel? Si vous n’êtes pas certain, vos sentiments sont votre meilleur guide. Vous pouvez vous sentir mal à l’aise. Vous pouvez vous sentir offensé. Vous pouvez vous sentir gêné. Considérez ces sentiments négatifs comme des signaux d’avertissement.

Le comportement peut être subtil ou plus évident. Il peut inclure :

  • la façon dont quelqu’un vous regarde;
  • des commentaires ou des taquineries;
  • des discussions sur des activités sexuelles;
  • des blagues liées au genre;
  • des photos ou des dessins suggestifs;
  • des avances ou des demandes de faveurs sexuelles non désirées;
  • un contact physique indésirable ou une proximité non voulue
  • une agression sexuelle.

Sachez quelles sont ses répercussions

Le harcèlement sexuel peut avoir une incidence sur votre capacité à faire votre travail. Il peut également toucher votre santé et votre sécurité émotionnelles et physiques. Il peut causer de l’anxiété, de la dépression, un rendement sous-optimal et de l’insomnie. Il peut même causer des maladies et des blessures physiques.

Le harcèlement peut également avoir une incidence considérable sur votre carrière ou vos études. Disons que vous signalez un cas de harcèlement ou refusez de « jouer le jeu ». Le harceleur peut vous menacer ou, concrètement :

  • vous confier plus de travail que vous ne pouvez en gérer;
  • réduire votre salaire ou baisser vos notes;
  • réduire vos heures de travail;
  • refuser de vous accorder des augmentations de salaire ou des promotions;
  • vous congédier ou vous donner un échec.

Ces actes sont répréhensibles. N’oubliez pas que vous avez le droit de vous sentir en sécurité et respecté au travail ou à l’école.

Sachez quoi faire

Votre employeur a la responsabilité légale de maintenir un lieu de travail exempt de harcèlement sexuel. La plupart des écoles, des syndicats et des associations professionnelles ont également mis en place des politiques pour lutter contre le harcèlement sexuel. Alors, ne l’ignorez pas.

Voici quelques mesures que vous pouvez prendre :

  • Si vous craignez pour votre sécurité, appelez la police.
  • Documentez chaque expérience.Notez la date et l’heure. Enregistrez le nom de tous les témoins. Notez l’endroit où il a eu lieu. Décrivez l’incident. Si cela se reproduit, documentez-le de nouveau, même si vous l’avez déjà signalé.
  • Dites au harceleur d’arrêter.Dites-lui en personne ou par écrit si vous êtes plus à l’aise. Conservez une copie de ce que vous écrivez.
  • Signalez le harcèlement si vous estimez que vous devriez le faire.Vérifiez si votre organisation a une politique qui vous indique à qui signaler l’incident. Dans la négative, choisissez un superviseur à qui vous ferez état de la situation. Il n’est pas nécessaire que ce soit votre propre superviseur. Fournissez de la documentation.
  • Gardez la preuve que vous faites bien votre travail ou vos devoirs.Gardez une trace de tout commentaire positif ou compliment sur votre travail. Conservez une copie de vos évaluations de rendement ou de vos devoirs et tests scolaires.

Si vous avez signalé le harcèlement et qu’il se poursuit, vous pouvez déposer une plainte auprès de la commission des droits de la personne de l’Alberta (Alberta Human Rights Commission). Vous devez le faire dans l’année suivant l’incident. Il est illégal pour votre employeur de prendre des mesures contre vous si vous déposez votre plainte de bonne foi.

Communiquez avec la commission :

  • Ligne de renseignements confidentielle : 780‑427‑7661
  • Sans frais en Alberta : 310-0000, puis saisissez l’indicatif régional et le numéro de téléphone
  • Service ATS pour les personnes sourdes ou malentendantes : 1-800-232-7215
Was this page useful?
Top