Skip to the main content
This website uses cookies to give you a better online experience. By using this website or closing this message, you are agreeing to our cookie policy. More information
Alberta Supports Contact Centre

Toll Free 1-877-644-9992

Alert

The COVID-19 pandemic has impacted legislation and services. Information on this website may not reflect the current situation in Alberta. Please visit alberta.ca for up-to-date information about these impacts.

Explorer Ressources en français
A A

Comment choisir les meilleures références d’emploi?

À noter : Certains liens peuvent mener à des pages offertes en anglais seulement.

De bonnes références accroîtront vos chances d’obtenir l’emploi que vous voulez. Savoir à qui et comment demander une référence est un élément important pour obtenir le poste convoité.

English

Vos références sont des personnes qui vous connaissent et qui peuvent dire des choses positives à votre sujet à un employeur. Elles aident les employeurs potentiels à imaginer comment vous êtes en tant qu’employé, quelles sont vos forces et compétences et, finalement, pourquoi vous êtes la personne tout indiquée pour le poste.

Passez aux rubriques suivantes :

  1. Qui devriez-vous choisir comme référence d’emploi?
  2. Que devriez-vous demander à vos références éventuelles?
  3. Qui choisir comme meilleures références?
  4. De combien de références avez-vous besoin?
  5. Comment rédige-t-on une liste de références d’emploi?
  6. Devriez-vous demander une lettre de recommandation?
  7. Comment gérez-vous votre liste de références?

Qui devriez-vous choisir comme référence d’emploi?

Selon votre expérience professionnelle, vous pouvez sélectionner deux types de références. Si possible, ces références devraient pouvoir parler d’expériences plus récentes.

Références professionnelles

Si vous êtes sur le marché du travail depuis un certain temps, vous avez probablement de bonnes références professionnelles. Il s’agit de personnes qui ont travaillé en étroite collaboration avec vous dans le cadre d’un travail rémunéré ou bénévole. Un superviseur qui connaît votre travail est idéal. Il est préférable d’obtenir une référence de quelqu’un qui a travaillé en étroite collaboration avec vous et qui vous connaît bien que de quelqu’un de plus haut placé dans l’entreprise qui n’a pas travaillé directement à vos côtés.

Si vous pensez que votre superviseur actuel ne vous donnera pas une bonne référence, vous pouvez demander une référence à un collègue ou à un client actuel.

D’autres références de travail peuvent inclure des employeurs récents et anciens. Et si vous débutez, pensez à demander à des enseignants que vous avez appréciés ou à des personnes œuvrant dans des endroits où vous avez fait du bénévolat. Vous pouvez également demander à des gens pour qui vous avez travaillé de façon occasionnelle, par exemple ceux pour qui vous avez gardé des enfants ou fait des travaux dans le jardin.

Références personnelles

Vous devrez peut-être utiliser des références personnelles si vous n’avez pas beaucoup d’expérience de travail. Les enseignants et les employés qui travaillent où vous avez fait du bénévolat peuvent également être une référence personnelle. Cependant, il est préférable de ne pas utiliser la même personne à la fois comme référence professionnelle et personnelle. D’autres références personnelles peuvent inclure des entraîneurs, des aînés, des voisins et des propriétaires d’immeuble.

Appartenez-vous à un groupe religieux ou communautaire, ou à un service d’aide aux nouveaux arrivants? Demandez une référence à un responsable de ces groupes.

Les références personnelles ne doivent pas inclure les membres de la famille, à moins que vous n’ayez travaillé pour eux. Choisissez des personnes qui peuvent parler de votre éthique de travail et de vos compétences relatives à l’employabilité.

Que devriez-vous demander à vos références éventuelles?

Vous pouvez communiquer avec une référence en personne, par téléphone ou par courriel. Une fois que vous avez communiqué avec elles, vous devrez leur demander quelques renseignements. N’oubliez pas de donner à vos références suffisamment de temps pour répondre aux demandes des employeurs potentiels. Accordez aux références au moins quelques jours pour se préparer à un appel téléphonique et deux semaines pour fournir une lettre de recommandation.

Une référence positive

Assurez-vous que votre référence dira de bonnes choses sur vous. Sinon, il serait mieux de demander à d’autres personnes. Donnez à vos contacts un moyen de refuser si elles estiment qu’elles ne peuvent pas fournir une référence positive. Posez des questions telles que les suivantes :

  • Avez-vous l’impression de me connaître suffisamment bien ainsi que mon travail pour être à l’aise de me donner une référence?
  • Vous sentez-vous à l’aise de me donner une bonne référence?

Si vos contacts disent « oui », vous pouvez être assuré qu’elles diront des choses positives sur vous.

En raison des risques sur le plan juridique, certains employeurs confirmeront uniquement les détails de base de leurs anciens employés. Ces derniers incluraient les dates, le poste et le salaire. Même si cela peut être la politique de l’entreprise, les employeurs potentiels peuvent ne pas considérer cela comme une référence positive. Découvrez si une référence doit répondre de cette façon. Ensuite, demandez-leur d’expliquer aux employeurs potentiels que cette réponse est la politique de l’entreprise et non un reflet de vous ou de votre travail.

Avant de demander aux superviseurs actuels s’ils vous donneront une référence, réfléchissez à la façon dont ils perçoivent les personnes qui changent d’emploi. Semblent-ils soutenir les travailleurs qui changent d’emploi? Penseront-ils plutôt que les gens qui changent d’emploi sont déloyaux? Si vous craignez qu’ils ne vous soutiennent pas, vous ne voudrez peut-être pas leur dire que vous cherchez un nouvel emploi.

Leur méthode de communication privilégiée

Demandez si vos contacts souhaitent fournir leurs références par téléphone ou par courriel. Notez ce qu’ils aimeraient sur votre liste de références.

Qui choisir comme meilleures références?

Gardez une liste de toutes vos références possibles, mais n’en choisissez que quelques-unes à envoyer à votre employeur potentiel.

Vos meilleures références sont des personnes qui peuvent :

  • répondre à des questions précises sur vous et votre travail, car elles vous connaissent plutôt bien;
  • parler de manière positive de votre expérience, de vos compétences, de vos réalisations et de votre éthique de travail;
  • parler de vous en termes de compétences que vous possédez pour le nouvel emploi;
  • vous recommander sans réserve;
  • s’exprimer clairement par téléphone ou par écrit.

De combien de références avez‑vous besoin?

Vous devriez avoir trois à cinq références prêtes pour chaque candidature. Plus le poste auquel vous postulez est de rang élevé, plus le nombre de références dont vous avez besoin est important. Au moins trois personnes sur votre liste devraient vous avoir supervisé au travail, à l’école ou dans le cadre d’un rôle bénévole.

À moins qu’on ne vous le demande, ne soumettez pas vos références avec votre curriculum vitæ.

Comment rédige-t-on une liste de références d’emploi?

Inscrivez vos références sur une feuille de papier séparée. Assurez-vous d’inclure ce qui suit :

  • Nom et prénom
  • Titre du poste (sauf référence personnelle)
  • Nom de l’entreprise ou de la société pour laquelle votre référence travaille en ce moment
  • Courriel
  • Numéro de téléphone
  • Moyen de communication privilégié

La liste imprimée doit avoir la même police et la même mise en forme que votre curriculum vitæ. Indiquez votre propre nom et le mot « références » sur ce document.

Apportez la liste lorsque vous rencontrez les employeurs afin de pouvoir la leur remettre s’ils le demandent.

Devriez-vous demander une lettre de recommandation?

La plupart des employeurs préfèrent parler aux références par téléphone. Dans certaines situations, par exemple, lorsque votre référence est sur le point de prendre sa retraite ou de déménager, une lettre de recommandation – parfois appelée lettre de référence – est utile. Lorsque c’est le cas, il est préférable de l’avoir par écrit en utilisant le papier à en-tête de l’entreprise.

Votre référence habite-t-elle à l’extérieur du pays? Certains employeurs potentiels ne veulent pas appeler une référence à l’extérieur du pays, alors proposez plutôt une adresse électronique. Cela dit, une lettre de recommandation peut aussi aider. Si la lettre est dans une langue étrangère, offrez également une traduction professionnelle aux employeurs éventuels.

Ces lettres peuvent souvent être utilisées pour de futures entrevues, alors assurez-vous de soumettre des copies et de conserver les originaux.

Comment gérez-vous votre liste de références?

Votre liste de référence ne doit pas être quelque chose que vous préparez à la hâte avant de vous rendre à votre entrevue. Préparez et gérez votre liste de références d’entrée de jeu, lorsque vous vous préparez à répondre à une offre d’emploi. Gardez votre liste de références à jour en suivant ces étapes.

Avant une entrevue

  • Assurez-vous que votre liste comprend des renseignements à jour pour chaque référence. Cela inclut le nom, le poste, l’entreprise, l’adresse, le numéro de téléphone, l’adresse électronique et la manière dont les employeurs doivent communiquer avec eux.
  • Notez comment vous les connaissez. Par exemple, notez s’il s’agit de votre superviseur, d’un client, d’un voisin ou d’un enseignant.
  • Demandez la permission chaque fois que vous souhaitez utiliser cette personne comme référence.
  • Offrez à vos références un curriculum vitæ à jour ou résumez vos compétences et vos réalisations ainsi que le travail que vous avez fait pour elles.
  • Décrivez le poste que vous recherchez et les compétences dont vous avez besoin. Si possible, envoyez une copie de l’offre d’emploi.
  • Assurez-vous que vous êtes tous les deux d’accord sur les détails de pourquoi et de comment vous avez quitté votre emploi. Votre référence et vous devez avoir la même explication. Elle doit être la plus positive possible.
  • Expliquez toutes les mesures que vous avez prises pour améliorer votre rendement. Un employeur potentiel peut vous poser, ainsi qu’à votre référence, des questions sur vos faiblesses perçues.

Après une entrevue

  • Mettez à jour vos références sur le déroulement de l’entrevue.
  • Remerciez vos références, que vous obteniez ou non le poste. Puisqu’elles ont donné de leur temps, il est important de les remercier chaque fois que vous les citez comme référence. Si une référence a écrit une lettre pour vous, il est approprié de le remercier au moyen d’une lettre.

Après que vous obtenez l’emploi

Tenir à jour et dresser votre liste de références en :

  • parlant de vos succès actuels. Informez vos références des projets et réalisations récents;
  • restant en contact avec vos références. Appelez-les, envoyez-leur un courriel ou connectez-vous sur un site Web de réseautage professionnel tel que LinkedIn;
  • demandant une référence ou une lettre de recommandation chaque fois que vous quittez un poste;
  • demeurant en bons termes avec vos anciens employeurs;
  • tenant un dossier des « compliments » que vous recevez. Cela peut inclure de bonnes évaluations de rendement et des lettres ou des courriels de louanges ou de remerciements. Gardez aussi une trace des commentaires positifs des clients. Tout cela sert de rappel aux personnes qui ont aimé votre travail dans le passé et qui seront peut-être disposées à vous donner une référence à l’avenir.

Vous voulez trouver des références capables et désireuses de dire le meilleur de vous aux employeurs. Vous avez besoin d’une liste de personnes qui peuvent parler de tous les aspects de vos compétences employables, de votre éthique de travail à vos capacités techniques. Et rappelez-vous, les gens qui vous donnent une référence vous rendent service. Traitez-les de manière courtoise et professionnelle pour leur montrer que vous appréciez leur soutien.

Was this page useful?
Top