Skip to the main content
This website uses cookies to give you a better online experience. By using this website or closing this message, you are agreeing to our cookie policy. More information
Alberta Supports Contact Centre

Toll Free 1-877-644-9992

Chef holding injured finger in kitchen.
A A

Blessé au travail? Voici quoi faire

À noter : Certains liens peuvent mener à des pages offertes en anglais seulement.

Les blessures au travail font partie de la vie, même si tout le monde sur le lieu de travail respecte les règles et protocoles de santé et de sécurité. 

English

Si vous êtes blessé au travail, la CAT vous indemnise pour votre salaire perdu à la suite d’une blessure. Elle aide aussi à coordonner vos soins de santé et d’autres choses dont vous pourriez avoir besoin en raison de votre accident de travail. L’objectif de la CAT est de réduire l’incidence des blessures liées au travail en Alberta.

La CAT a été créée par le gouvernement provincial en vertu de la loi sur les accidents du travail (Workers’ Compensation Act). Elle est financée par près de 170 000 employeurs albertains dont les industries sont admissibles à la CAT.

Certaines blessures professionnelles nécessitent évidemment un traitement immédiat. D’autres fois, cependant, une blessure peut ne pas sembler si grave ou peut commencer à se développer au fil du temps. Ne soyez pas tenté de l’ignorer et de simplement continuer à travailler.

Quelle que soit la blessure, il importe que vous la signaliez immédiatement à votre superviseur. Vous êtes en droit d’obtenir des prestations pour les blessures liées au travail, peu importe qui est responsable de l’accident. De plus, votre employeur est tenu par la loi de signaler les accidents du travail à la Commission des accidents du travail (CAT), et les blessures graves, les maladies et les incidents à la Santé et sécurité au travail.

Votre employeur et vous avez la responsabilité de vous assurer que vous recevez le traitement, les prestations et le soutien dont vous pourriez avoir besoin.

Signaler votre blessure, même si elle semble mineure, signifie que l’incident est documenté. Cela pourrait être très important à l’avenir. Supposons que vous vous faites une entorse à la cheville au travail. Votre rétablissement est plutôt facile et vous ne manquez aucun jour de travail. Deux ans plus tard, vous vous blessez à la même cheville, car elle est faible. Même si cette blessure ne s’est pas produite au travail, les dossiers de la CAT concernant votre première entorse à la cheville pourraient indiquer que cette deuxième blessure est liée au travail et que vous pourriez être admissible à des prestations ou à des services.

Ben Dille, Commission des accidents du travail

Signalement de votre blessure

Même si vous croyez que votre blessure n’est pas suffisamment grave pour nécessiter des soins médicaux, suivez ces étapes si vous vous blessez au travail :

  1. Dites-le à votre superviseur. Donnez-lui des détails sur votre blessure.
  2. Obtenez les premiers soins et consultez un médecin si nécessaire.
  3. Prenez des notes. Notez ce que vous faisiez au moment de vous blesser, les symptômes que vous ressentez et leur gravité.
  4. Remplissez un formulaire de signalement des blessures au travail (format PDF) de la CAT. La CAT propose plusieurs façons de soumettre ce formulaire.

Plus vous incluez de détails sur votre formulaire de signalement de la CAT (circonstance de la blessure, type de blessure, etc.), plus un médecin sera en mesure de vous aider. Votre signalement pourrait également aider votre employeur à bonifier le plan de prévention des blessures professionnelles. Il s’agit du meilleur moyen d’empêcher que le même genre d’incident ne se reproduise, pour vous ou un collègue.

Le formulaire de signalement des blessures de la CAT que vous remplissez constitue votre demande d’indemnisation. La CAT l’examine et détermine si vous êtes admissible aux prestations et aux services pour vous aider à vous rétablir. Vous pouvez collaborer avec une seule personne de la CAT, ou plusieurs, selon votre blessure. Un agent chargé de votre dossier pourra vous aider à élaborer un plan de retour au travail.

Il est illégal pour votre employeur de vous demander de ne pas signaler une blessure. Si vous vous sentez contraint de ne pas signaler votre blessure, remplissez ce formulaire de signalement des blessures confidentiel de la CAT.

Si votre demande n’est pas acceptée, vous pouvez interjeter appel de la décision.

Votre superviseur doit également remplir un formulaire de la CAT et communiquer avec la CAT si le traitement dont vous avez besoin va au-delà des premiers soins ou si vous vous absentez du travail en conséquence.

Les blessures peuvent se développer au fil du temps

Certaines blessures ne font pas mal lorsqu’elles surviennent, mais peuvent causer des problèmes avec le temps. Par exemple :

  • Si vous êtes un ambulancier paramédical ou si vous avez été victime de harcèlement au travail, vous pourriez développer un stress post-traumatique (une blessure psychologique) à la suite de ce que vous avez vécu dans l’exercice de vos fonctions.
  • Vous ne pensez peut-être pas que votre mal de dos est une blessure liée au travail, mais il pourrait l’être si vous avez passé des années à soulever des objets lourds au travail.
  • Une blessure peut en entraîner une autre. Si vous vous blessez à la cheville au travail, vous pourriez compenser en modifiant votre démarche, ce qui pourrait entraîner des douleurs au niveau de la hanche. Cette douleur à la hanche est également une blessure liée au travail.

Modifiez votre travail pour éviter les blessures

Les travailleurs subissent des lésions imputables au travail répétitif lorsqu’ils effectuent les mêmes tâches encore et encore. C’est une blessure courante chez les personnes qui travaillent dans le domaine de la fabrication et de la construction et celles qui font du travail de bureau. Prenez Doris, par exemple. Elle travaille dans une usine, debout toute la journée sur un plancher dur. Elle effectue les mêmes tâches à plusieurs reprises tout au long de sa journée de travail. Doris ne ressentait aucune douleur au niveau de ses poignets et de ses pieds au début, mais maintenant, ils lui font mal la plupart du temps.

Doris parle de sa douleur à son employeur et elle voit son médecin. Doris informe également la Commission des accidents du travail (CAT), et celle-ci travaille avec l’employeur de Doris pour mettre en place un programme de travail modifié afin d’aider Doris à réduire la tension qu’elle ressent. L’employeur de Doris fournit désormais des tapis anti-fatigues et a modifié les tâches quotidiennes de Doris. Maintenant que Doris dispose d’un équipement adéquat et effectue des tâches variées au cours de sa journée de travail, ses poignets et ses pieds lui font moins mal.

Si vous êtes susceptibles de subir des microtraumatismes répétés, collaborez avec votre employeur en vue d’améliorer la façon dont vous accomplissez vos tâches. Par exemple :

  • Prévoyez des tabourets pour être en mesure de vous asseoir de temps en temps.
  • Posez des tapis spéciaux au sol.
  • Assurez-vous que les outils et les fournitures sont facilement accessibles.
  • Trouvez des moyens d’utiliser des machines pour effectuer des tâches répétitives.
  • Faites quelques courtes pauses au lieu d’une longue pause.
  • Effectuez d’autres travaux sur votre lieu de travail. Ensuite, vous pouvez effectuer de nouvelles tâches et ainsi solliciter d’autres muscles.

Quels types de blessures la CAT couvre-t-elle?

Vous pouvez obtenir de l’aide pour les blessures et les maladies qui surviennent au travail ou qui résultent de votre travail, notamment :

  • Blessures traumatiques, comme des fractures ou des brûlures
  • Blessures causées en effectuant la même tâche encore et encore
  • Maladies causées par une condition sur votre lieu de travail Par exemple, perdre l’ouïe à cause du bruit intense au travail
  • Aggravation d’une blessure en raison d’une ancienne blessure liée au travail

Blessures non couvertes par la CAT

  • Blessures ou maladies précédant votre entrée en fonction
  • Blessures que vous subissez parce que vous n’avez pas volontairement suivi les règles ou les procédures
  • Blessures qui surviennent alors que vous n’étiez pas au travail

Il y a des emplois ou industries qui ne sont pas automatiquement couverts (PDF) par la CAT. Ces employeurs peuvent demander que leurs travailleurs bénéficient d’une couverture.

Quels types de prestations de la CAT puis-je recevoir?

Si votre demande d’indemnisation auprès de la CAT est acceptée, vous pourriez être admissible à différentes mesures d’aide selon votre blessure :

  • Salaires. Remplacement de 90 % de vos revenus nets si vous devez vous absenter du travail.
  • Traitements médicaux. Recherche et financement des soins de santé dont vous avez besoin, tels que les tests médicaux, la physiothérapie, les ordonnances.
  • Aide si vous êtes gravement blessé. Assistance pour les tâches ménagères comme les soins personnels, les tâches quotidiennes telles que la préparation des repas ou les opérations bancaires, le nettoyage de la maison et l’entretien des pelouses, et tout changement dont vous avez besoin à la maison ou dans votre véhicule.
  • Déplacements et hébergement. Indemnisation si vous devez vous déplacer pour un traitement, comme le kilométrage, la garde des enfants et les repas.
  • Retour au travail et réemploi. La CAT travaillera avec vous et votre employeur pour s’assurer que votre emploi est convenable ou pour déterminer s’il peut être modifié pour vous accommoder. Si votre blessure vous empêche de reprendre votre ancien travail, la CAT vous aidera à chercher un nouvel emploi.
  • Prestations pour déficience permanente. Si vous perdez un membre ou une partie de votre corps ou si votre corps a connu un changement physique en raison de votre blessure, vous pourriez avoir droit à un paiement forfaitaire.

C’est à vous, à vos collègues, à votre superviseur et à votre employeur de garder votre lieu de travail sain et sécuritaire pour tous. Il s’agit d’un partenariat – chacun de vous a un rôle important à jouer dans la prévention des blessures. Toutefois, la réalité est que les blessures au travail sont des choses qui arrivent. Près de 50 000 demandes d’indemnisation pour blessures sont présentées en Alberta chaque année. Si vous vous blessez au travail, prenez les bonnes mesures pour vous aider à vous rétablir et à reprendre le travail.

Was this page useful?
Top