Skip to the main content
This website uses cookies to give you a better online experience. By using this website or closing this message, you are agreeing to our cookie policy. More information
Alberta Supports Contact Centre

Toll Free 1-877-644-9992

Alert

The COVID-19 pandemic has impacted legislation and services. Information on this website may not reflect the current situation in Alberta. Please visit alberta.ca for up-to-date information about these impacts.

Female chef sauteing in a commercial kitchen.
Explorer Ressources en français
A A

Guide des nouveaux arrivants pour travailler en Alberta

À noter : Certains liens peuvent mener à des pages offertes en anglais seulement.

Venir en Alberta seul ou avec votre famille signifie que vous allez apprendre beaucoup de nouvelles choses. Vous vous adapterez à une nouvelle culture et à de nouvelles façons de procéder. Vous cherchez peut-être un emploi pour subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille.

English

Il y a beaucoup d’organisations et de sites Web qui peuvent vous aider à naviguer ces changements et à être mieux préparé à faire des choix éclairés.

C’est à vous de trouver du travail

Le milieu de travail en Alberta peut être très différent de celui du pays d’où vous venez. Même si vous êtes venu au Canada en tant que travailleur qualifié, vous pourriez avoir besoin de formation et d’expérience complémentaires pour obtenir un emploi en Alberta, ou pour perfectionner vos compétences en anglais.

L’économie et le nombre de personnes qui exercent déjà la profession que vous souhaitez exercer auront une incidence sur votre capacité à trouver du travail. En étudiant les renseignements sur le marché du travail, vous pouvez découvrir quels domaines de travail offrent le plus d’offres d’emploi, maintenant et à l’avenir.

En Alberta, les employeurs décident qui ils embauchent. C’est à vous de chercher un emploi et de prouver à l’employeur que vous êtes la meilleure personne pour faire ce travail.

Hasina – Une nouvelle orientation de carrière

Hasina était traductrice et enseignante dans son pays d’origine, l’Égypte. Lorsqu’elle est déménagée en Alberta, sa formation en enseignement n’était pas la même que celle de la province. Étant donné qu’elle parlait plusieurs langues, elle a obtenu un emploi dans un bureau où l’on avait besoin de quelqu’un qui parle français. Lorsque le comptable du bureau a quitté son emploi, Hasina a commencé à assumer une partie de ses tâches. Comme elle a bien aimé son expérience, elle a de suivre des formations complémentaires. Après avoir travaillé d’arrache-pied, elle est devenue comptable. « Vous pouvez toujours commencer quelque chose de nouveau. », dit-elle.

De nombreux emplois sont affichés sur Internet, des sites d’offres d’emploi ou dans les journaux. Toutefois, beaucoup ne sont pas si faciles à trouver. En ayant recours à plusieurs méthodes pour chercher un emploi, vous aurez plus de succès.

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour obtenir un emploi en Alberta. Au début, demandez-vous ce qui suit :

Pensez à votre premier emploi en Alberta

Vous pourriez trouver le travail que vous voulez tout de suite. Cependant, votre premier emploi en Alberta n’est peut-être pas ce pour quoi vous êtes formé. Il y a beaucoup de différentes façons d’obtenir la nouvelle formation dont vous avez besoin pour dénicher l’emploi que vous convoitez.

Pensez aux compétences que vous possédez qui pourraient vous être utiles dans différents types de travail. Les employeurs albertains recherchent des personnes en mesure d’accomplir certaines tâches, mais qui possèdent également des compétences qui peuvent être mises à profit dans plus d’un emploi.

Lorsque vous postulez un emploi, vous devez dire à l’employeur pourquoi il devrait vous embaucher. Il a besoin de connaître des choses comme votre formation, vos compétences et les autres emplois que vous avez occupés.

Les curriculums vitæ contiennent tous ces renseignements sur une ou deux pages. Le site Web d’Alis contient une mine d’information sur comment rédiger votre curriculum vitæ et comment postuler un emploi.

Votre curriculum vitæ pour un employeur albertain peut être différent de celui que vous utilisiez avant d’arriver dans la province. Voici quelques conseils à suivre lors de la rédaction d’un curriculum vitæ pour les employeurs albertains :

  • Indiquez le type de travail que vous voulez faire (c’est ce qu’on appelle votre objectif d’emploi) dans la partie supérieure de votre curriculum vitæ.
  • Énumérez vos formations professionnelles et vos compétences en tête de liste afin que les employeurs puissent les voir facilement.
  • Donnez une description courte, mais détaillée du type de travail que vous avez effectué dans vos emplois précédents.
  • Indiquez vos études les plus récentes (école secondaire et après) vers les bas.
  • N’indiquez pas de renseignements personnels comme votre âge, votre religion et votre état matrimonial.
  • N’incluez pas de photo.

Les employeurs peuvent demander une copie ou un original des documents prouvant vos études et formations. S’ils ne sont pas en anglais, vous pouvez trouver de l’aide pour les traductions par l’intermédiaire du gouvernement de l’Alberta et d’autres agences.

Au fur et à mesure que vous préparez votre curriculum vitæ, vous devez également créer ces autres outils de recherche d’emploi :

  • Liste de références: Personnes qui acceptent de parler de vos compétences professionnelles à un employeur. Prévoyez comment trouver vos références, surtout si vous n’avez jamais travaillé en Alberta ou au Canada.
  • Lettre de motivation: Lettre courte (faisant moins d’une page) indiquant à l’employeur pourquoi vous êtes le candidat idéal pour ce poste. Les lettres d’accompagnement ne font pas simplement répéter ce qui est dans votre curriculum vitæ.

Préparez-vous à votre entrevue d’embauche

Après avoir postulé un emploi, vous pourriez être convoqué à une entrevue. Les entrevues sont une partie importante de l’obtention d’un emploi et, en Alberta, elles sont traitées comme une réunion d’affaires. Elles peuvent être réalisées par une seule personne ou par un groupe.

« Les Albertains sont très polis. Si un employeur est gentil avec vous lors d’une entrevue, ne présumez pas que vous avez obtenu le poste. Vous devez attendre que tous les candidats aient fait l’entrevue, puis l’employeur communiquera avec vous. »

– Un conseiller d’une agence d’aide aux immigrants

Demandez qui vous interviewera afin de savoir à quoi vous attendre. En Alberta, les entrevues sont souvent réalisées par une combinaison de :

  • gestionnaires et superviseurs;
  • membres du personnel des ressources humaines;
  • personne qui ne travaille pas pour l’entreprise, que l’employeur engage pour mener les entrevues.

Au cours de l’entrevue, les employeurs chercheront à déterminer :

  • si vous avez les bonnes compétences;
  • si vous pouvez parler facilement avec d’autres personnes;
  • vos antécédents professionnels;
  • si vous serez au travail à l’heure et accomplirez vos tâches chaque jour;
  • si vous avez besoin d’une formation complémentaire.

Soyez prêt à répondre à toutes les questions que les gens vous posent et à poser des questions à l’employeur.

Pour votre protection, les lois de l’Alberta indiquent certaines choses que vous n’êtes pas tenu de mentionner à un employeur ou d’indiquer dans votre curriculum vitæ. Les employeurs sont autorisés à demander si vous êtes âgés d’au moins 18 ans, car il existe des règles différentes pour les jeunes travailleurs en Alberta. Ils peuvent également vous demander si vous êtes autorisé à travailler au Canada. Si vous avez un numéro d’assurance sociale (NAS), ou en avez fait la demande, cela signifie généralement que vous pouvez travailler au Canada. Vous n’avez pas à donner votre NAS à votre employeur jusqu’à ce que vous soyez embauché pour le poste.

Commencez votre nouvel emploi en Alberta

En Alberta, lorsque les gens parlent de culture en milieu de travail, ils font référence à des choses telles que les heures de travail et le code vestimentaire. Ils font également référence à la façon dont les gens travaillent ensemble, à leur comportement au travail, à leurs droits au travail et aux valeurs de l’employeur.

Il faudra peut-être un certain temps pour s’habituer à la culture du milieu de travail en Alberta ainsi qu’à votre nouveau lieu de travail. Certaines règles sont officielles, d’autres officieuses.

Lorsqu’ils rencontrent quelqu’un, les Albertains disent habituellement « Comment allez-vous? » ou « Ravi de faire votre connaissance » en souriant. Au travail, les gens s’adressent aux autres par leur prénom, même s’ils se rencontrent pour la toute première fois.

En Alberta, la tenue vestimentaire varie selon l’emploi. Certains lieux de travail exigent que vous portiez une tenue d’affaires, et d’autres sont plus décontractés. Certains ont des uniformes, des badges et des règles concernant le port d’équipements de sécurité comme un casque de sécurité et des bottes à embout d’acier.

Évitez les odeurs fortes, comme le parfum ou l’après-rasage, car certaines personnes peuvent être dérangées par celles-ci ou y être allergiques. Il est interdit de fumer dans les lieux de travail de l’Alberta.

Pendant votre entrevue et lorsque vous commencez votre nouveau travail, écoutez et regardez comment les autres sont vêtus et comment ils se parlent et se comportent. Si vous ne savez pas quoi faire, demandez-le. De cette façon, vous ferez une bonne première impression et vous vous sentirez plus à l’aise.

Vos droits et responsabilités au travail

Il y a des lois en Alberta pour s’assurer que les lieux de travail sont sûrs, sains et équitables, et pour lutter contre la discrimination au travail.

Amin – Un cas possible de discrimination

Amin a émigré du Maroc et a travaillé pour une entreprise en Alberta pendant près de deux ans. Toutefois, il était toujours considéré comme un « travailleur temporaire », ce qui signifiait qu’il ne pouvait pas obtenir d’avantages sociaux et qu’il pouvait perdre son emploi sans avertissement. Il a remarqué que des travailleurs caucasiens, qui étaient au travail depuis moins de temps que lui, obtenaient des emplois permanents ou à long terme et touchaient des salaires plus élevés. Amin a communiqué avec la commission des droits de la personne de l’Alberta (Alberta Human Rights Commission) pour explorer la possibilité de déposer une plainte.

Le nombre d’heures que vous travaillez dépend du type d’emploi que vous occupez, et l’Alberta a des règles concernant les heures de travail. Soyez toujours à l’heure et travaillez toutes vos heures. Si vous allez être en retard, appelez votre superviseur et dites-lui pourquoi. Vous devrez peut-être travailler plus tard ou écourter vos pauses pour compenser votre retard.

D’autres conseils concernant le travail en Alberta

Les décisions importantes sont souvent prises par les gestionnaires, mais les employeurs albertains aiment les employés qui ont des idées et de nouvelles solutions à proposer. Lorsque vous commencez un nouvel emploi, vous devrez peut-être vous entretenir plus souvent avec votre superviseur. Avec le temps, vous vous sentirez plus à l’aise de travailler seul et de prendre des décisions.

Certains lieux de travail ont des syndicats. Les syndicats traitent avec les employeurs pour déterminer le salaire que touchent les travailleurs, les heures de travail, les vacances et d’autres questions liées au travail. Si vous devenez membre d’un syndicat, vous devrez payer des droits d’adhésion ou des cotisations syndicales.

La plupart des employeurs albertains attachent de l’importance au travail d’équipe, c’est-à-dire que les employés travaillent ensemble pour mettre en commun des idées, résoudre des problèmes et faire avancer les choses. Il est important que vous puissiez bien travailler avec les autres.

Continuez d’apprendre

Une fois que vous avez un emploi, il est important de continuer d’apprendre. Cela vous aidera à perfectionner vos compétences et à vous fixer de nouveaux objectifs de vie :

  • Améliorez vos compétences en anglais
  • Apprenez de vos collègues des choses plus simples comme le fonctionnement des téléphones de bureau ou des photocopieuses, ou de choses complexes comme les nouveaux programmes informatiques ou la culture des lieux de travail de l’Alberta.
  • Certains employeurs offrent une formation pour aider les employés à développer de nouvelles compétences et connaissances. Demandez à votre employeur quelle formation vous pourriez suivre.
  • Les organisations professionnelles et commerciales proposent souvent des formations à leurs membres. Renseignez-vous auprès de votre organisation pour obtenir de plus amples renseignements à ce sujet.
  • Trouvez un mentor. Les mentors sont des gens qui veulent communiquer leur expérience et ce qu’ils ont appris pour vous aider. Ils peuvent avoir n’importe quel âge et effectuer n’importe quel type de travail, à votre lieu de votre travail ou ailleurs. Parlez aux personnes avec qui vous travaillez pour trouver un mentor. Vous en apprendrez davantage sur le travail et pourriez établir une relation solide avec cette personne.
Was this page useful?
Top